La polarisation religieuse de Sarah Wilkins-Laflamme

La polarisation religieuse de Sarah Wilkins-Laflamme

Version PDF (en anglais) – Wilkins-Laflamme (2016) Religious-Secular Polarization Compared. The Cases of Quebec and British Columbia.

Depuis plusieurs décennies, on note un déclin des indicateurs traditionnels de religiosité parmi les populations générales du Québec et de la Colombie-Britannique. De nouvelles générations naissent et grandissent au sein de contextes sociaux bien plus sécularisés qu’auparavant. Toutefois, cette tendance générale de déclin masque plusieurs différences quant aux deux provinces canadiennes, et n’implique pas nécessairement une disparition totale du religieux de la société. Certains groupes de fidèles connaissent une vitalité importante quant à leurs pratiques et leur nombre d’adhérents. Au cours des derniers quinze ans, ces deux mondes du séculier et du religieux semblent se confronter et se cristalliser dans les débats publics et médiatiques, ainsi que dans les représentations des individus. Le cadre théorique naissant de polarisation religieuse nous offre des outils conceptuels afin de mieux saisir cette dynamique dialectique en modernité avancée. En analysant des données statistiques récentes en ce qui concerne les pratiques religieuses des individus, nous examinons si ce clivage entre religieux et non-religieux se développe de plus en plus parmi les nouvelles générations dans deux contextes sociaux et religieux distincts : ceux du Québec et de la Colombie-Britannique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *